Voici pourquoi la France peut prétendre au titre mondial

Jusqu'à 50€ offerts

Profitez de l'offre !

Nous vous proposons de découvrir pourquoi les Bleus peuvent rêver d’une 2e étoile sur le maillot. Nous avons affaire aujourd’hui à une équipe qui n’est plus qu’à deux matches du sacre suprême, après avoir été plutôt facilement vainqueurs de l’Uruguay en quart de finale de la Coupe du monde (0-2).

Une France bien armée

Paul Pogba gardait la tête froide en zone mixte, avant la rencontre vendredi 6 juillet. Il annonçait alors prévoir une demi-finale « très difficile », que ce soit contre la Belgique ou face au Brésil : « Si on n’y croit pas, on peut rentrer à la maison. ». Mais cela ne l’empêche absolument pas de s’imaginer brandir la Coupe du monde, dimanche prochain à Moscou. Une victoire qui serait bien plus qu’un simple titre, vingt ans pile-poil après la bande à Zidane. En effet, après avoir sorti l’Argentine et l’Uruguay, les Bleus ne sont plus qu’à 180 minutes du titre suprême et endossent, depuis le retour du Brésil chez lui, désormais le costume de favoris aux yeux de beaucoup d’observateurs.

La France est devenue l’équipe qui impressionne le plus parmi les équipes encore en lice, grâce notamment à la présence de ses talents individuels dans tous les secteurs du jeu et cette belle force collective qui commence à se dégager au fil des matches. Du côté des futurs adversaires de demain, mardi 10 juillet, on retrouve par exemple le Diable Rouge Kevin de Bruyne qui avouera alors : « C’est une équipe extraordinaire. ». Il ne reste plus à l’équipe de Didier Deschamps que de lui donner encore une fois raison mardi en remportant ce duel pour une place en finale.

Le cas Griezmann

Sujet en début de compétition à de nombreuses polémiques et surtout interrogations au niveau de sa forme et de sa motivation, la machine Griezmann est bien en route et nous prouve depuis les derniers matches qu’elle n’est plus du tout grippée. Mais si c’était l’une des interrogations avant la Coupe du monde, ce n’est pas pour rien, car depuis le démarrage de la compétition, on n’arrivait pas vraiment à définir dans quel état de fraîcheur et surtout à quel niveau de performance était réellement Antoine Griezmann. Depuis ces dernières rencontres, on le sait à présent : il est au top, ou du moins au niveau espéré pour rêver de valider le ticket en finale mardi soir.

La star des Bleus monte en effet en puissance, avec trois buts à son actif, dont deux lors des matches couperets, et se montre donc de plus en plus performante au fur et à mesure que le niveau d’exigence et de difficulté augmente dans la compétition. C’est en quelque sorte le signe d’un joueur qui sait se maîtriser et qui prouve qu’il se connaît à la perfection. Surtout lorsque l’on compare son jeu actuel à celui du premier tour où il a été plutôt absent. Il a conscience également qu’il « peut encore faire mieux », prochainement, d’autant plus que nous rentrons à présent dans une période qu’il affectionne particulièrement, pour ne pas dire qui l’excite. Aussi assoiffé de titres que Ronaldo, il est de plus en plus présent sur le terrain.

Mais cette présence est également un signe et un détail qui ne trompent pas puisqu’il témoigne de son retour au top, alors que Didier Deschamps le sortait assez tôt depuis le début du Mondial, histoire de le faire souffler et d’offrir par la même occasion du temps de jeu à Nabil Fekir.

Une défense redoutable

Ce n’est pas parce que l’Argentine a souffert de l’absence d’Edinson Cavani, que cela a forcément pesé dans la balance lors de son dernier match. Mais la France ne doit pas pour autant minorer la belle performance de son bloc défensif, surtout après ce qu’il a donné sur le terrain contre l’Uruguay.

On a pu profiter pleinement d’une charnière Umtiti-Varane impeccable vendredi, qui prouve au reste du monde, match après match, qu’elle fait partie des meilleures au monde. Sans compter que les Bleus peuvent à présent confier le destin du prochain match dans les pieds des invités surprises de ce onze de départ, à savoir le jeune Benjamin Pavard et le technicien Lucas Hernandez, qui réalisent eux aussi un tournoi de haut vol dans leurs couloirs respectifs.

De plus, si l’équipe de France a ses chances de pouvoir prétendre au titre mondial, c’est bien parce qu’elle dispose d’un Hugo Lloris en pleine forme. Le gardien a en effet été décisif contre l’Australie et le Pérou. Lorsque la sélection de Didier Deschamps vacillait, le capitaine français a réalisé LA parade du Mondial devant Caceres à Nijni Novgorod. Même si quelques absences comme la main d’Umtiti contre l’Australie, ou de Pavard et Varane face à l’Argentine, ont quand même coûté des buts.

Des Bleus qui se sont réveillés

Il ne faut pas se mentir : sur le plan du jeu, la France nous a offert un premier tour plutôt laborieux, au travers de matches que nous avons souvent qualifiés ici de soporifiques. Mais ce qui reste surprenant dans l’ensemble, c’est que malgré tout ça, elle a proposé un jeu efficace et réaliste au niveau comptable. Mais heureusement pour les supporters, les spectateurs et les parieurs en ligne sur Winamax, la sélection française a changé totalement de comportement, prenant plus d’assurance et faisant preuve de bien plus d’initiatives depuis la bascule sur les matches à élimination directe. On peut assurément voir ici comme une mécanique bien huilée : un peu comme si la pression et l’attente grandissante excitaient ce groupe dont la moyenne d’âge ne dépasse pas les 26 ans.

Il faut bien avouer également qu’en l’espace de 8 huit jours, après son combat contre l’Argentine en 8e de finale et sa magnifique victoire face à l’Uruguay vendredi dernier, les Bleus ont su dévoiler un jeu bien plus efficace, au travers d’une panoplie qui se veut rassurante et vraiment large.

Pourquoi la France peut-elle gagner ?

Et bien tout simplement, car elle vient de montrer qu’elle avait à présent un caractère digne d’un champion du monde en puissance. Si vous pariez en ligne sur des sites comme Unibet ou Netbet, vous devez vous rendre compte que les paris vont dans ce sens et qu’ils appuient le fait que cette équipe des Bleus est devenue bien plus agressive, constante et solide. Elle fait preuve de précision, de rigueur, mais aussi d’intelligence et nous prouve en fin de compte que son union de jeunes talents semble armée pour faire face à toutes les situations possibles de cette fin de compétition.

Après tout, la France a balayé d’un revers de la main une équipe d’Argentins qui s’était montrée hargneuse et engagée sur le terrain avec une rage de vaincre à la hauteur des plus grandes équipes en compétition pour un titre mondial. Elle a également remporté son duel face à la roublardise et au bloc compact des Uruguayens. Deux montagnes qu’ont gravies les Bleus avant d’arriver là où ils seront demain : face aux Belges pour une place en finale.

Jusqu'à 100€ en cash offerts

Profitez de l'offre !