Rennes remporte la Coupe de France et le PSG s’écroule

Jusqu'à 100€ remboursés

Profitez de l'offre !

Et voici que la Coupe de France vient encore de signer un nouveau désastre pour le Paris SG qui voit Rennes triompher et remporter donc la finale de Coupe de France en battant ce triste PSG aux tirs au but le 27 avril 2019 au Stade de France…

Rennes remporte la Coupe de France

On ne l’avait pourtant pas forcément vu venir sur les sites de paris sportifs en ligne…C’est finalement Rennes qui est sacré champion de France et qui a détrôné le Paris SG, quadruple tenant du titre, samedi en finale de la Coupe de France. L’équipe remportera ce sacre au terme d’une séance de tirs au but qui a tenu tout l’univers du foot en haleine de longues minutes pour un score final de 2-2 a.p. et 6-5 aux t.a.b. Une session qui se montrera fatale à la saison parisienne qui ne peut être définie autrement que par le terme « catastrophique » !

On pouvait compter cependant ce soir-là sur les retours de titulaires comme Neymar et Angel Di Maria mais rien n’y fera. Ni même cette étroite avance de deux buts dès la 21e minute qui déroulait alors sur l’instant le tapis rouge vers un cinquième trophée de suite. Une victoire dans la compétition centenaire qui aurait pu se fêter aux pieds des supporters parisiens. Mais le club trébuchera malheureusement et pour ne pas faillir à ses habitudes, à un moment crucial de la rencontre.

Un PSG qui se fera donc voler la vedette ce soir de match par une équipe de Rennes qui traînait pourtant une certaine image de « loser » aux yeux des parieurs et à la vue des cotes sur des sites de bookmakers comme ParionsSport…

Mais Rennes en profitera pour remporter avec panache, après celles de 1965 et 1971, sa troisième Coupe de France.

Et ce sera à la suite d’un tir au but raté par Christopher Nkunku, que les supporters bretons expulseront 48 ans de disette. Une ambiance survoltée dans les tribunes où l’on pouvait entendre d’un côté le virage rouge et bleu qui sifflait ses joueurs ; alors que dans celui de Rennes on ne pouvait entendre qu’un immense cri de joie pour célébrer la victoire.

Le PSG a raté sa saison

L’entraineur Thomas Tuchel termine donc sa première année sur le banc avec le plus maigre bilan comptable depuis 2012/13 et nous prouve aujourd’hui que le PSG a raté officiellement sa saison. Ce sont seulement deux titres, de Ligue 1 et Trophée des champions au compteur, et surtout cette impression désastreuse laissée par ces quatre derniers mois qui laisseront un goût amer au monde du foot et plus particulièrement à tous ceux qui supportent le PSG. Des mauvaises pilules à faire passer, marquées également par les balbutiements pour gagner la Ligue 1 et le déclenchement de bien trop nombreuses blessures.

On se souvient par exemple de l’élimination par Guingamp, alors le dernier du classement en Coupe de la Ligue, ou encore de l’humiliation contre Manchester United dès les 8es de Ligue des champions. Mais si à chaque fois le PSG a plaidé « l’accident », fort de constater ici cependant que cette troisième sortie de route rend sa défense plutôt caduque à présent aux yeux de l’univers sportif.

Il faut dire que l’équipe s’est carrément arrêtée de jouer contre Rennes, après avoir creusé un écart lors d’une première demi-heure prometteuse. On profitera de deux beaux buts, dès la 13e par Dani Alves et de Neymar à la 21e.

Christopher Nkunku risque de s’en vouloir longtemps

On a pu trembler en même temps que lui, dans le camp du PSG, lors de la séance de tirs au but qui lui vaudront de voir revenir très vite ses démons ; surtout pendant ce match.
Le milieu de terrain du PSG ratera un tir au but et laissera la victoire à Rennes en finale de Coupe de France le 27 avril 2019…

Le PSG fera preuve effectivement d’une défense plutôt tremblotante pendant la rencontre, avec par exemple ce but contre son camp à la 40e de Presnel Kimpembe qui a totalement relancé les Bretons. Il fera preuve d’un flagrant manque de réalisme et ratera plusieurs occasions offertes par Kylian Mbappé à la 15e, 45e, 72e, 85e et enfin 99e. Sans compter cette occasion également offerte à la 99e par Edinson Cavani. On notera alors également un très gros manque d’impact du banc, incarné par Leandro Paredes, qui se montrera encore une fois transparent.

Une perte de valeur litigieuse pour le PSG

On assistera également à quelques surprises, comme ces moments de nervosité qui ont alors culminé avec le carton rouge direct récolé lors de la 118e par Mbappé suite à une semelle au niveau du genou de Damien Da Silva…

Mais c’est lorsque Mexer égalisera de la tête sur corner à la 66e, que le scénario s’assombrira pour le PSG qui goûtera alors ici à une excellente « Remontada » sauce bretonne relevée à souhait. L’équipe adverse des Parisiens sera alors lancée à la vitesse d’un TGV, histoire de se répéter et donner cette impression de « déjà-vu ».

Le PSG tentera de se réveiller, mais les efforts en prolongation ne lui suffiront pas à éviter la séance de tirs au but. Voici que le club s’en remet alors à cette fameuse « loterie » qui allait donc au final déterminer toute la saison parisienne.

Les deux équipes réussiront un parfait 5/5, jusqu’à ce que Ismaïla Sarr, qui n’a pas tremblé sur sa tentative, mette toute la pression sur Nkunku qui enverra alors sa balle au-dessus de la barre, mettant un point brutal et définitif aux espoirs parisiens et aux espoirs des parieurs qui avaient misé sur son équipe sur des sites comme Netbet ou encore Unibet

N’oubliez pas que vous pouvez toujours supporter n’importe quelle équipe ou sportifs dans n’importe quel sports sur les sites de bookmakers que nous vous invitons à découvrir chaque jour sur notre portail internet.

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'offre !