Vivement dimanche pour les Bleus !

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'offre !

Tous les Français et plus particulièrement les Bleus sont impatients de terminer cette semaine, pour amorcer le dimanche 15 juillet qui signera le jour du sacre…ou pas et de la fin de ce mondial qui se sera montré des plus passionnants, surtout pour la France. Une France qui crie donc « Vivement dimanche ! » et qui voit sa sélection « aux portes du paradis. ».

La France vedette de la presse

La presse française, qui s’était montrée volontiers critique lors d’un premier tour plutôt poussif de la sélection, s’enflamme aujourd’hui, mercredi 11 juillet et au lendemain de la qualification des Bleus pour la finale du Mondial-2018. Libération, après avoir adressé un clin d’oeil en Une à l’émission dominicale de Michel Drucker avec son « Vivement Dimanche ! », s’en donne à coeur joie au travers de divers slogans comme « Tout Bleus tout flamme vers la finale. ». Une finale qui se déroulera donc dimanche 15 juillet à 17h00 et à Moscou.

Le journal L’Équipe ira même jusqu’à qualifier le match d’hier soir contre la Belgique (1-0), comme étant une prestation incroyable, avec des Bleus qui ont réussi « un truc de dingue en se montrant fantastiques de maîtrise et de stratégie. C’est la troisième finale mondiale de la France en vingt ans et c’est fou. ».

Mais si les joueurs du sélectionneur Didier Deschamps peuvent avoir « La tête dans les étoiles », ils ne doivent pas oublier qu’il leur reste encore un match à gagner pour brandir la coupe. Mais rien ne vaut les éloges pour gonfler l’orgueil d’une équipe qui ne peut qu’avoir besoin de soutien et de compliments pour attaquer cette dernière phase de mondial avec brio et confiance. Le Figaro quant à lui, vingt ans après le premier titre mondial remporté par l’équipe du capitaine Didier Deschamps, renchérit en titrant puis expliquant : « Héroïques, les Bleus peuvent rêver d’une 2e étoile. Une deuxième étoile qui les propulsera dans une autre galaxie, celle des multichampions du monde, aux côtés de l’Italie, de l’Urguay, du Brésil, de l’Allemagne et de l’Argentine. ».

Pour le Parisien, il n’y a aucun doute à avoir et l’équipe de France est bien favorite pour le titre de champion du monde, et les Bleus se trouvent selon lui, actuellement, « aux portes du paradis », quelle que soit l’adversaire qui sortira vainqueur du duel de ce soir entre l’Angleterre et la Croatie. Une lutte qui sera terminée ce soir, dans la seconde demi-finale pour avoir le droit de se dresser face à la France pour prétendre au titre.

Toujours pour le quotidien Le Parisien, qui rebaptise à l’occasion cette équipe « Les indestructibles », l’analyse est plutôt objective : « Il n’y a plus Zidane mais une flopée de grands joueurs entourés de bons joueurs. C’est peut-être davantage une équipe, un collectif qu’une formation tournée autour d’un génie. ».

Le Monde de son côté y va également de son analyse en qualifiant les Bleus de « monstrueux » contre les Diables Rouges. Il soulignera même que l’équipe a, encore une fois, pu s’appuyer sur son « bloc défensif qui a tenu bon. ».
Un bloc défensif constitué de Raphaël Varane, Samuel Umtiti et d’un Hugo Lloris « Taille géant » dans les buts, qui plait assez au journal L’Équipe, qui leur donne à tous les trois sa meilleure note du jour pour l’occasion, à savoir un 8/10

Samuel Umtiti superstar

On le voit quasiment partout sur les sites qui traitent de l’info sportive ou dans les journaux publiés dans la presse française. La photo du buteur surprise Samuel Umtiti ne peut pas passer inaperçue, surtout lorsqu’on sait que ce joueur est bien plus habitué à sauver des buts…qu’à en marquer. Il s’affiche donc fièrement dans tous les journaux. Une presse qui reste vraiment surprise dans son ensemble, de voir ce défenseur de Barcelone, particulièrement ménagé entre les matchs de ce Mondial à cause d’une blessure et de douleurs à un genou, être en fin de compte le héros du jour sur un coup de tête. Libération dévoilera même : « C’est un joueur blessé, aux soins tous les jours depuis qu’il a posé le pied en Russie, qui a ouvert les portes d’une finale mondiale à l’équipe de France mardi à Saint-Pétersbourg. ».

Enfin, la presse salue en général aussi « le rôle déterminant du sélectionneur, Didier Deschamps ». Un coach qui a longtemps été « sévèrement critiqué », mais qui a cependant incontestablement fait jaillir une très belle et surtout grande équipe des Bleus depuis les huitièmes de finale. Un Didier Deschamps qui pourrait bien devenir dimanche le troisième homme à remporter la Coupe du monde comme joueur puis entraîneur. Ses deux prédécesseurs étant le Brésilien Mario Zagallo et l’Allemand Franz Beckenbauer.

Si les Champs-Élysées ont déjà été envahis mardi soir, après la qualification en finale contre les Belges, par une foule en bleu-blanc-rouge, il y a de fortes chances pour que dimanche tout Paris et surtout toute la France passe un début de soirée et une nuit mouvementée et animée, une France comme on l’aime…une France qui s’annonce solidaire et unie.

Commencez à préparer vos paris et à miser sur l’équipe des Bleus si vous pensez qu’elle a ses chances. De plus, si vous n’avez encore jamais misé sur un site de paris sportifs comme Winamax, n’oubliez pas de profiter des nombreux bonus de bienvenue qu’offrent ces bookmakers à leurs nouveaux membres ! Et n’oubliez pas de brûler un cierge pour que les Bleus remportent cette seconde étoile à graver sur le maillot français…

Jusqu'à 200€ Offerts

Profitez de l'offre !