Pouille vient de dompter Raonic à l’Open d’Australie

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'offre !

Toujours du côté de l’Open d’Australie, nous nous attardons cette fois-ci autour de la première demi-finale en Grand Chelem pour Pouille, qui vient de dompter Raonic. Cocoricoooo! La France ne boue pas son plaisir de voir le Français Lucas Pouille exulter, bras levés, après sa victoire face au Canadien Milos Raonic en quarts de finale de l’Open d’Australie ce mercredi 23 janvier 2019 à Melbourne.

Lucas Pouille est qualifié !

Quel plaisir pour les joueurs qui misent sur ce sportif français sur ParionsSport ! Lucas Pouille, actuellement 31e, s’est en effet qualifié pour la première demi-finale en Grand Chelem de sa carrière. Et il sera donc parvenu à ces fins ce matin en domptant celui que tous les sites de paris en ligne comme Unibet voyaient gagnant : le Canadien Milos Raonic. Classé 17e, ce dernier tombera cependant en quatre sets 7-6 (7/4), 6-3, 6-7 (2/7), 6-4 ce mercredi 23 janvier 2019 à Melbourne.

C’est un exploit marqué d’un événement pour Pouille qui, du haut de ses jeunes 24 printemps, est ici le premier Français à atteindre le dernier carré en tournoi majeur depuis Gaël Monfils à l’US Open en 2016. Mais le plus dur reste donc à faire pour lui puisqu’il devra affronter le N.1 mondial Novak Djokovic qui n’a pas eu trop à transpirer ce même mercredi pour accéder aux demi-finales à Melbourne. Le Serbe menait en effet 6-1, 4-1 après 52 minutes de jeu lorsque Kei Nishikori a décidé d’abandonner.

Pouille revient de loin

Il faut dire que Pouille qui sort d’une assez triste saison 2018. Une année au cours de laquelle il a plafonné au troisième tour en Grand Chelem et glissé inévitablement du top 10 aux portes du top 30. Le sportif fera preuve d’un flagrant manque d’envie et de confiance en lui qui se seront alors totalement évanouies. Mais il connaît une toute nouvelle embellie plutôt spectaculaire depuis le début de cette quinzaine australienne.

Une attitude qui n’est certainement pas anodine au fait qu’elle survient tout juste moins de deux mois après avoir fait appel à Amélie Mauresmo pour l’entraîner. Mais rien ne laissait présager cette année que Pouille serait là où il est aujourd’hui dans ce championnat. C’est en effet inattendu étant donné qu’il avait perdu les quatre premiers matches de sa saison 2019. On se souvient de ses trois défaites à la Hopman Cup pour cette compétition par équipe mixte à Perth, et de cette défaite au premier tour à Sydney alors qu’il jouait contre Rublev.

Il y a fort à parier que les cotes vont grimper sur des sites comme Unibet à partir de cette semaine pour ce jeune athlète de 24 ans qui devient en fait le quatorzième joueur français à rallier le dernier carré en Grand Chelem dans l’ère Open. Il est vrai qu’il faudra remonter à 2016 pour vivre ce qui sera alors une révélation dans le monde du tennis : l’arrivée de Pouille qui s’offrira deux quarts de finale en tournoi majeur coup sur coup, à Wimbledon puis à l’US Open. Mais fort de constater qu’il ne sera cependant pas arrivé à réitérer l’exploit jusqu’à cette édition 2019 de l’Open d’Australie de ce mercredi 23 janvier 2019.

Le duel Pouille-Raonic

Le début de match de ce quart de finale de ce matin était pourtant tendu pour Pouille qui semblait plutôt crispé, au point de se voir être mené 3 jeux à 0 après à peine plus de cinq minutes. Mais il se ressaisira et fera finalement bien plus que tenir tête à son adversaire Raonic. Il se permettra même de le museler, en particulier sur son arme N.1 qui n’est autre que le service. Un service sur lequel il ne lui a laissé obtenir que peu de points gratuits et pendant lesquels il s’est montré à l’inverse plutôt impérial sur le sien. Pour preuve : il n’a plus été confronté à la moindre balle de break du match à l’exception du break concédé d’entrée…

C’est donc une très belle partie qui s’est déroulée ce matin pour Pouille qui n’avait pourtant jamais battu Raonic lors de leurs trois premières confrontations ; ne parvenant même pas à lui voler le moindre set et n’ayant pas non plus remporté le moindre match à Melbourne en 5 participations auparavant. En ce qui concerne Raonic, nous sommes ici face au tout premier Canadien finaliste en Grand Chelem à Wimbledon en 2016 qui échouera quant à lui à atteindre une quatrième demi-finale en Grand Chelem… Maintenant, il ne reste plus qu’à vous décider sur quel sportif miser sur Bwin pour la prochaine rencontre en demi entre Lucas Pouille et Novak Djokovic.

100€ remboursés premier pari

Profitez de l'offre !