L’OM vise le podium avec sa recrue Kevin Strootman

Jusqu'à 100€ en cash offerts

Profitez de l'offre !

La photo fait le tour des médias sportifs : on voit le Néerlandais Kevin Strootman, poser fièrement avec le maillot de l’OM, lors d’une conférence de presse, le 28 août 2018. Une équipe de l’OM qui annonce donc la couleur : elle compte, avec Strootman dans ses rangs, viser le podium.

Kevin Strootman à l’OM

Marseille s’est donc offert mardi 28 août, une recrue de premier ordre en la qualité de Kevin Strootman, le milieu néerlandais de l’AS Rome. Une nouvelle recrue qui est donc appelée ouvertement à devenir une pièce indispensable de son fameux « Champion’s project ». Un atout majeur qui reste donc l’espoir de gravir le podium en L1 et la qualification en Ligue des champions, après une décevante 4e place la saison dernière.

Hier, le président de l’OM, Jacques-Henri Eyraud, n’a pas vraiment mâché ses mots pour présenter sa toute nouvelle recrue phare, qui l’accompagnait alors vêtu d’une belle chemise blanche cintrée : « C’est un immense plaisir d’accueillir un grand joueur à l’OM, une recrue majeure, un joueur habitué au très haut niveau. Un joueur de classe internationale, de classe mondiale. Titulaire jusqu’à la demi-finale de la Ligue des champions l’an passé, c’est quelqu’un qui aime les grands rendez-vous, les matches couperets. Une force mentale, une force de caractère. Il a toutes les qualités psychologiques pour réussir à l’OM. ».

Super Mario aux oubliettes

L’OM affiche également une jolie revanche pour son état-major olympien qui avait un tant soit peu été échaudé par le transfert avorté de « Super Mario » Balotelli, qui lui avait fait faux bond et avait finalement décidé de rester à Nice. Le président marseillais relativisera encore une fois à ce sujet en déclarant : « Mais nous n’avions jamais annoncé notre volonté d’un N.9, Balotelli était seulement une occasion qui s’est présentée, et cela ne s’est pas fait. C’est tout. ».

Mais tout cela semble être une page du passé définitivement tournée pour un avenir plus radieux pour l’équipe de Rudi Garcia qui se trouve pour le coup renforcé depuis hier d’un grand nom. Mais il s’agit ici d’un atout pour lequel le club aura dû sortir le carnet de chèques. On entend dire, du côté du quotidien L’Équipe, que l’indemnité de transfert serait de 25 millions d’euros, plus 5 de bonus versés à l’AS Rome. De plus, il s’accompagnerait d’un contrat de cinq ans en or. L’Olympique de Marseille a donc signé là un contrat onéreux qu’il a bien l’intention d’amortir, histoire de ne pas copier le fiasco de son rival de toujours, le PSG et son acquisition de Neymar qui n’a pas vraiment bousculé les cotes sur les sites de bookmakers comme Winamax ces derniers mois.

L’OM débarque en force

Alors que le mercato marseillais s’était jusque-là résumé à la signature d’un vice-champion du monde peu connu, le nouveau message est plutôt fort. Rien à voir en effet avec le défenseur central croate Duje Caleta-Car, âgé de 21 ans, qu’il avait tout récemment obtenu pour une indemnité de transfert estimée à 20 millions d’euros. Mais l’OM a annoncé également, mais pas encore officialisé, l’arrivée prochaine d’un autre joueur serbe de 22 ans dans ses rangs. Nemanja Radonjic sera en effet présenté demain, jeudi 30 août 2018, à la Commanderie, le centre d’entraînement de l’OM. On dirait bien que le club phocéen a définitivement tracé un trait sur l’épisode Super Mario et qu’il a l’intention de clore ce feuilleton Balotelli en grande pompe.

Du côté de Strootman, on reste confiant et on comprend assez bien ce que l’on attend de lui. Il expliquera : « Pour moi, il était temps d’aller de l’avant, pour une nouvelle étape, après 5 ans à Rome. Jouer ici n’est pas un pas en arrière après la C1, ce qui compte c’est que le club a de l’ambition et mon rôle sera de ramener l’OM en Ligue des champions. Je serai très fier de contribuer à ce retour de l’OM en C1. ».

L’international néerlandais sera immédiatement lancé dans le grand bain et ne passera donc pas par un round d’observation. Il devrait en effet être aligné dès dimanche 2 septembre face à Monaco. Une rencontre où l’OM avait pris un terrible bouillon un an plus tôt (6-1) à cette même période de l’année. Un souvenir à effacer ici également de la mémoire des joueurs, des dirigeants et des parieurs en ligne déjà prêts à miser sur l’affiche sur Bwin.

Mais il ne fera aucun doute que la performance du Néerlandais sera évidemment scrutée au microscope. Il sera le baromètre pour prédire la température de la nouvelle saison marseillaise, un club de l’OM qui a échoué au pied du podium et perdu la finale de la Ligue Europa contre l’Atlético Madrid (3-0). Si l’objectif annoncé est donc de « faire mieux », il ne fait aucun doute que Strootman est à présent dans le club pour le permettre en solidifiant l’entrejeu marseillais, histoire de lui permettre de disputer la reine des compétitions de clubs.

Jusqu'à 200€ Offerts

Profitez de l'offre !