Et si vous misiez sur Nadal pour l’Open d’Australie ?

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'offre !

Nous vous proposons de démarrer cette semaine avec l’Open d’Australie et une très bonne nouvelle pour tous ceux qui misent sur les sites de paris sportifs en ligne. Après quatre mois sans compétition, on retrouve un Nadal en pleine forme, qui se montre par la même occasion, rassurant surtout lorsqu’on le découvre ce lundi 14 janvier 2019 en train de signer des autographes après sa victoire au premier tour de l’Open d’Australie à Melbourne.

Rafael Nadal est de retour

Il faut dire que le doute subsistait ces dernières semaines quant à sa forme physique, mais également son moral. Mais après quatre mois sans compétition, et une série plutôt sombre de soucis physiques, Rafael Nadal a rassuré aujourd’hui lors du premier tour de l’Open d’Australie. Un lundi à Melbourne qui verra par la même occasion Roger Federer, le double tenant du trophée, entamer sa défense en soirée.

Mais nous avons pu constater que Nadal répondait présent malgré la fragilité de son genou droit, de ses problèmes d’abdominaux, de l’arthroscopie de la cheville droite, puis de sa dernière alerte à la cuisse gauche tout début de ce mois de janvier. Il faut dire que depuis son abandon en demi-finale de l’US Open début septembre, le corps de Nadal a vraiment fait des siennes et donc particulièrement grincé de toutes parts.

Mais l’Espagnol aux 17 titres en Grand Chelem a rassuré pour son retour sur le circuit, et après un match éprouvant sous la chaleur étouffante australienne. Il parviendra à maitriser l’invité australien James Duckworth en 2h15 (6-4, 6-3, 7-5).

Alors qu’il ne s’était testé qu’à travers deux exhibitions, à Abou Dhabi fin décembre et à Sydney il y a une semaine, Rafael Nadal déclarera après son duel : « Ce n’est pas facile de revenir après plusieurs mois sans compétition, surtout face à un joueur très agressif sur chaque point, c’est difficile de trouver son rythme. C’est toujours difficile de reprendre après une blessure, je sais de quoi je parle. ».

Nadal à toujours « la dalle »

Excusez du léger jeu de mots qui signe un drôle de début de semaine, mais il est vrai que Nadal nous a prouvé aujourd’hui qu’il avait toujours aussi faim de victoire et de titres. Il faut bien avouer que ses derniers jeux l’ont particulièrement illustré. Alors qu’il était au service pour le gain du match à 5-3, le N.2 mondial a permis cependant à son adversaire de recoller à 5-5. Mais ce sera juste avant de conclure finalement deux jeux plus tard.

On est donc assuré aujourd’hui que le Majorquin de 32 ans n’a absolument aucune envie de laisser la place à cette nouvelle génération qui pointe le bout du nez depuis plusieurs mois. D’ailleurs, et à cette occasion, il lancera : « Pas encore j’espère ! Ils ont encore beaucoup de temps, ils peuvent attendre un ou deux ans de plus ! ».

Et du côté des autres champions ?

On retrouve Federer qui rêve encore à ce jour d’une 21e couronne en Grand Chelem. Ce qui lui permettrait également de profiter ici d’un centième trophée. Le joueur est quant à lui très attendu sur la Rod Laver Arena aujourd’hui et face à l’Ouzbek Denis Istomin, classé 99e.

Nous sommes ce lundi à trois jours de l’annonce lancée avec émotion au sujet de sa fin de carrière imminente de Andy Murray. Pour son dernier Open d’Australie et après avoir été terrassé par sa hanche droite tout récemment, il se mesure à l’Espagnol Roberto Bautista, classé 24e et tombeur du N.1 mondial Novak Djokovic début 2019.

Monfils surprend toujours

Il fera une chute dès le premier jeu, mais se redressera et remportera en fait une très belle victoire express. Nous avons pu assister en effet à un match dans lequel de Gaël Monfils, classée 33e, nous a encore prouvé qu’il était rarement avare en surprises. Cette fois-ci, alors qu’il était opposé au Bosnien Damir Dzumhur classé 47e, le Parisien de 32 ans est tombé dès le… quatrième point (15-40).

Alors que sa cheville droite s’était tordue sur une reprise d’appuis en fond de court, il a regagné sa chaise deux points plus tard. Mais ce sera également après avoir sauvé deux balles de break et s’est fait masser au niveau des adducteurs, sous le regard inquiet des parieurs en ligne sur Unibet et en montrant un visage grimaçant et surtout pas rassurant sur le moment. Mais contre toute attente, c’est bien lui qui mènera alors 3-0 après vingt minutes de match avant de strapper puis de s’imposer 6-0, 6-4, 6-0, après tout juste 1h25 de jeu !

Une occasion pour nous de vous rappeler que vous pouvez toujours profiter de cette compétition pour miser en ligne sur votre sportif favori sur des sites comme Bwin, à tout moment de la journée ou de la nuit ! N’hésitez pas à consulter nos revues complètes proposées sur notre portail à propos de tous ces bookmakers qui peuvent vous faire gagner gros avec le pari sportif en ligne.

100€ remboursés premier pari

Profitez de l'offre !