Mladenovic surclassée par Osaka et Monfils bat Mayer

Jusqu'à 100€ en cash offerts

Profitez de l'offre !

Nous commençons ce début de semaine en faisant un petit point sur le tennis et plus particulièrement sur l’actualité de l’Indian Wells qui a vu un Monfils en repérage et une Mladenovic surclassée par Osaka.

Mais nous allons avant tout parler en premier lieu du Français Gaël Monfils qui, après sa victoire face à l’Argentin Leonardo Mayer au 2e tour du Masters 1000 d’Indian Wells du 9 mars 2019, peut dire cependant qu’il revient de loin. Nous espérons que vous avez cependant bien misé sur le bon athlète sur ParionsSport ce week-end !

Gaël Monfils et l’Indian Wells

En effet, si la victoire était totale, elle n’en était pas moins pour autant difficile à décrocher. Gaël Monfils a effectivement dû s’employer samedi 9 mars 2019 pour prendre la mesure de l’Argentin Leonardo Mayer. Il faut bien avouer que les joueurs profitent de conditions de jeu très particulières cette année à Indian Wells. Nous reviendrons ensuite sur Kristina Mladenovic qui n’a pas réédité en fait son exploit de Dubaï face à la N.1 mondiale Naomi Osaka.

Mais retour dans le tennis masculin avec celui qui a été vainqueur à Rotterdam en février et demi-finaliste à Dubaï la semaine dernière : le français Monfils. Ce dernier s’est imposé en trois sets (6-4, 3-6, 6-3) face à Mayer, classé 33e au classement ATP et après un premier set vraiment bien assuré, voire même totalement maîtrisé ; même si celui qui est actuellement classé 19e mondial a perdu cependant légèrement le fil dans la deuxième manche, concédant même son service à trois reprises.
Mais il se rattrapera et du haut de ses 32 ans, retrouvera ses esprits dans la manche décisive ; faisant par la même occasion un break à 2-1 et n’étant plus du tout inquiété par la suite.

Ce sera un match qu’il résumera ensuite assez bien par des déclarations lucides dans la presse : « J’ai fait un match solide, mais avec des petits passages à vide. Il y a eu des moments où je n’ai pas joué un bon tennis, j’ai pris des mauvaises décisions, la fin du deuxième set a été un peu chaotique. Mais dans l’ensemble, même dans les moments chaotiques, c’est un match d’un bon niveau, dans l’ensemble, c’était plutôt correct. La copie n’est pas complètement nette, elle est perfectible. ».

Des conditions de jeu difficiles

Mais si Mayer lui a posé cependant quelques problèmes, il ne faut pas occulter le fait que ce sont aussi les conditions de jeu qui ont failli avoir la peau de Monfils et surtout lui jouer un sacré mauvais tour.

Il expliquera alors, faisant écho aux observations d’autres cadors du circuit : « Ce n’est pas facile, il faut s’adapter aux balles, au vent et à la température, car il fait inhabituellement froid. C’est bizarre de passer de Dubaï à ici, c’est plus lent, les balles sont plus creuses, il fait très froid, cela ralentit considérablement le jeu. ».

Il faut savoir également qu’un autre Français s’est hissé au 3e tour. En effet, Gilles Simon, a eu raison du Tunisien Malek Jaziri, samedi, 6-3, 6-7 (8/6), 6-4, après une rencontre de plus de trois heures de jeu. Une rencontre qui aura alors particulièrement agité les cotes sur des sites de bookmakers comme NetBet.

Du côté des autres stars du tennis

Pour finir, nous nous tournons du côté des autres grands noms du tennis pour faire le bilan de ce qu’il s’est passé ce week-end. On retrouve alors le N.1 mondial, Novak Djokovic, qui a eu également bien du mal à remporter son match. Il éprouvera en effet des difficultés notoires avant de s’imposer en deux sets 7-6 (7/5), 6-2 face à l’Américain Bjorn Fratangelo classé N.128.

Il faut dire que le Serbe, vainqueur des trois derniers tournois du Grand Chelem, a connu cependant une entrée en matière que l’on peut facilement qualifier de délicate, surtout après avoir perdu son service lors du 6e jeu alors qu’il était mené 4-2, puis 5-3. Il se ressaisira et parviendra finalement à égaliser à 5-5, avant de remporter la première manche au jeu décisif.

Mais on a pu se rendre compte que, si le second set a été beaucoup moins disputé et n’a duré que 22 minutes, ce n’est pas forcément qu’à cause des conditions de la météo sur le court. On peut en effet mettre ça sur le compte de sa trop longue inactivité, depuis son titre à l’Open d’Australie en janvier qui semble avoir particulièrement perturbé « Djoko » comme il l’expliquera récemment : « J’étais un peu nerveux, je n’ai pas joué mon meilleur tennis, et pour être honnête, j’ai eu de la chance de remporter le premier set. ».

Du côté du tournoi féminin

Comme promis, nous faisons également un petit point bilan sur le tournoi côté féminin avec la N.3 mondiale, Petra Kvitova, qui a mordu la poussière face à l’inusable Américaine Venus Williams qui, âgée de 38 ans, a pourtant semblé au bord de la rupture au 2e set. Mais elle se reprendra en mains dans la dernière manche, trouvant à chaque fois des ressources pour se tirer d’affaire. La Tchèque quant à elle, finaliste de l’Open d’Australie en janvier et à Dubaï le mois dernier, regrettera : « C’était un drôle de match, sans doute mon plus mauvais match de l’année, j’ai mal joué surtout durant le 3e set, où elle a élevé son niveau de jeu. ».

Du côté Française, il n’y a pas eu de nouveau miracle pour la dernière sportive en lice, Kristina Mladenovic. Si cette dernière avait largement dominé Osaka à Dubaï 6-3, 6-3 en février, elle n’a cette fois pas inquiété la N.1 mondiale et tenante du titre. Cette dernière s’imposera assez facilement 6-3, 6-4, au grand damne des parieurs français qui avaient certainement misé patriotiquement sur Bwin.

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'offre !