Lyon frôle l’exploit pour 1 min en Ligue des Champions

100€ remboursés premier pari

Profitez de l'offre !

Que ce fût tendu et sous pression ! Nous revenons aujourd’hui sur ce match de Ligue des champions qui a vu Lyon rater l’exploit pour une simple et toute petite minute à Hoffenheim.

Lyon est passé tout près d’un nouvel exploit

Certains joueurs qui ont misé en ligne sur des sites de bookmakers comme Unibet ont dû trembler lorsqu’ils ont suivi ce match à rebondissements et à fortes surprises ! Le club de Lyon est en effet passé tout près d’un nouvel exploit en Ligue des champions mardi à Hoffenheim. L’OL encaissera en effet un but dans le temps additionnel, concédant par la même occasion un malheureux match nul 3-3, qui lui permet de stagner tout simplement à la deuxième place du groupe F, juste derrière Manchester City qui s’est montré bien plus efficace que lui au même moment face à son adversaire du soir.

Le match Lyon-Hoffenheim

Pourtant, Bertrand Traoré avait plutôt bien fait les choses en ouvrant le score pour son équipe de Lyon dès la 27e minute de la rencontre. Mais il faudra compter sur Kramaric qui égalisera alors rapidement pour Hoffenheim à la 33e, jouant les trouble-fête, avant de jouer également les rabat-joie en doublant la mise juste après la pause, à la 47e. Ce sera ensuite au tour de Ndombélé à la 59e et de Depay à la 67e de croire donner les trois points de la victoire à l’OL. Mais voilà que le destin et la malchance s’en mêlent pour le club français qui verra Joelinton changer le cours de la partie en égalisant à la 90+2e. Un héros qui a finalement arraché le nul, au terme d’un match qui s’est donc particulièrement montré ouvert, débridé et finalement plaisant entre deux équipes joueuses, mais qui se seront cependant montrées plutôt naïves en défense.

Lyon toujours second au classement

Ce nul d’hier, mardi 23 octobre 2018, permet en fait à Lyon d’occuper seul la deuxième place du groupe avec 5 points suite à la victoire de Manchester City à Donetsk, au même moment. Lyon est juste à un tout point derrière les anglais et une victoire lors du match retour au Parc OL contre Hoffenheim serait évidemment un grand pas vers la qualification dans ce championnat de Ligue des Champions.

Bruno Genesio, l’entraîneur lyonnais, regrettera cependant : « Nous avons su faire preuve de qualité pour prendre l’avantage, mais dans les dernières minutes nous avons été un peu désorganisés. Sur la fin du match, nous avons trop reculé, trop subis, et quand nous avons récupéré des ballons nous n’avons pas réussi à les garder et à les utiliser comme on avait su le faire en début de match. ».

Il faut dire que, étant privé de son leader d’attaque Nabil Fekir, le coach lyonnais avait dû aligner un trio d’attaque avec Martin Terrier à gauche, Memphis Depay en pointe et Bertrand Traoré à droite. Un choix difficile qui laissera alors l’international espoir Moussa Dembélé sur le banc…

Mais ce qui permettra par la même occasion aux Lyonnais de très bien rentrer dans la partie en se créant des situations dangereuses dès l’entame de la rencontre. Traoré commencera alors à procurer des frayeurs à son adversaire dès la 3e minute du match, puis ce sera au tour de Terrier à la 4e et Aouar à la 9e.

Mais fort de constater également que, paradoxalement, après un premier quart d’heure parfaitement maîtrisé et peut-être un peu trop vite lancé et confiant, les hommes de Bruno Genesio laissaient peu à peu Hoffenheim reprendre confiance sur le terrain. Une aubaine à ce moment précis pour ceux qui avaient alors misé sur les Allemands sur ParionsSport.

Une rencontre à rebondissements

Mais c’est réellement dès la 27e minute que tout se mettra en place avec Traoré qui allait donc très rapidement profiter d’une énorme bourde du capitaine et arrière central allemand Kevin Schulz. Ce dernier se mettra en effet à cafouiller un ballon sur une relance anodine de son gardien, offrant l’occasion à l’attaquant international burkinabè de chiper le ballon et de l’expédier au fond des filets pour son club de Lyon et le 1-0.

Mais Hoffenheim n’a pas dit son dernier mot et allait être récompensé malgré tout de ses efforts grâce à Andrej Kramaric, le finaliste croate de la Coupe du monde, qui marquera alors deux buts de même facture. Il enchaînera en effet dans les deux cas une reprise imparable après un amorti de la poitrine à la 33e et à la 47e, prouvant ainsi qu’il avait été plutôt oublié par la défense, une première fois au coin des six mètres et une seconde fois au point de pénalty…

Le deuxième but lyonnais sera alors marqué par Ndombélé, qui s’enfoncera dans la surface sans rencontrer une véritable opposition. Ce sera même le gardien, Baumann, qui détournera dans ses propres filets le tir surpuissant du milieu de terrain bien inspiré sur le moment.

Genesio rendra même un hommage appuyé au néo-international tricolore après le match : « C’est lui qui a remis l’équipe dans le sens de la marche en deuxième période. Il a réussi à nous remettre dans le match avec son but, sur un très bon appel en profondeur et avec une grande lucidité devant le but. ».

Il suffira ensuite à Lyon d’aller prendre Hoffenheim à son propre jeu suite à une transition plutôt remarquablement bien jouée. En effet, Aouar lancera Depay en profondeur, permettant à l’international néerlandais de prendre de vitesse les défenseurs, avant d’aller gagner efficacement son duel contre le gardien à la 67e.

Mais pendant les arrêts de jeu, les Allemands puiseront un dernier souffle en étant poussés par leur public, et réussiront à égaliser dans les dernières secondes, histoire de prendre un point que les deux équipes avaient finalement bien mérité lorsque l’on fait le point sur le déroulement de ce très beau match qui aura fait trembler les cotes non-stop sur les sites de paris comme Bwin.

Jusqu'à 100€ en cash offerts

Profitez de l'offre !