L’OL est en difficulté, mais reste en tête du groupe F

Jusqu'à 100€ remboursés

Profitez de l'offre !

Changement d’humeur radical hier en Ligue des champions avec une équipe de Lyon qui, après la joie à City, éprouve à présent des regrets contre Donetsk. Et ce n’est pas le défenseur de Lyon Léo Dubois, qui a inscrit le 2e but face au Shakhtar Donetz lors du match nul 2-2 en 2e journée de C1 le 2 octobre 2018, qui dira le contraire. Si vous aviez parié sur un match nul sur NPetBet, grand bien vous en a alors pris, car vous avez deviné juste, là où certains avaient vu l’OL gagnant.

Lyon perd le moral

C’est en effet un frustrant retour sur terre que vivent les joueurs de l’Olympique Lyonnais, après le magnifique exploit de Manchester City. Lyon a été en effet accroché sur son terrain par le Shakhtar Donetsk (2-2). Une rencontre qui se sera déroulée dans une ambiance glauque et plutôt intime, puisque dans un Groupama stadium à huis clos. Lyon peut vraiment nourrir des regrets après n’avoir en effet débuté son match de la 2e journée de Ligue des champions qu’après la mi-temps. Il faut dire qu’un stade vide n’aide pas vraiment à puiser de l’énergie et ce sera alors la punition du club rhodanien qui avait alors été sanctionné par l’UEFA pour les incidents survenus le 15 mars à l’occasion d’une rencontre de Ligue Europa contre le CSKA Moscou. Ce dernier vient quant à lui, le même soir, de remporter son match contre le Real Madrid.

On a donc assisté à une rencontre poussive dont le résultat décevant n’arrange aucune des deux équipes. Un nul qui ne bonifie certainement pas la victoire à Manchester (2-1) du 19 septembre 2018. Mais si vous pariez en ligne sur des sites de bookmakers comme Winamax, alors il y a de grandes chances pour que vous ayez misé hier sur l’OL qui reste malgré tout en tête du groupe F ; avec une longueur d’avance sur le club anglais, vainqueur à Hoffenheim (2-1).

On a pu assister déjà depuis samedi en championnat, et alors qu’il affrontait Nantes à domicile (1-1), que l’Olympique Lyonnais a fait preuve de bien trop peu d’intensité dans ses rencontres. Il a mis une trop longue période pour se mettre en ordre de marche. Et ce laps de temps sera alors suffisant pour le Shakhtar de mener alors 2-0 sur deux buts de Junior Moraes. Le Brésilien reprendra en effet un centre fort, délivré de la gauche par le défenseur Ismaily, au premier poteau. Un but qui viendra alors juste avant la mi-temps (45). Mais il ne s’arrêtera donc pas là, œuvrant encore une fois en début de seconde période pour porter le score à 2-0, alors qu’il trompera du côté gauche Anthony Lopes, malgré un angle assez bien fermé à la conclusion d’un contre et surtout d’un ballon perdu par Houssem Aouar à la 55e.

Plus agressive et maîtrisant le jeu avant la mi-temps, l’équipe ukrainienne profitera alors ici de deux buts qui récompenseront un meilleur investissement de leur part.

Dembélé et Dubois ne sauveront pas Lyon

Il faut bien avouer que l’addition aurait même pu être bien plus salée pour l’OL qui profitait alors de belles interventions de Lopes. Ce dernier s’est interposé sur des tentatives de Taison à la 16e, mais aussi sur celles de Junior Moraes à la 21e et de Marlos à la 30e.

On retiendra ensuite l’entrée de Memphis pour remplacer Bertrand Traoré. Un changement qui se montrera plutôt intéressant pour l’OL qui a su alors revenir dans la partie. Une remontée qui sera due en particulier à un but inscrit par Moussa Dembélé à la 70e, qui reprenait alors de la tête un centre de Nabil Fekir qui s’était alors montré très discret jusqu’ici. Un Dembélé qui aura cependant aussi beaucoup raté d’occasion, surtout en début de match puis après la mi-temps. Il perdra en effet trois duels avec le gardien Andriy Pyatov à la 11e, 68e et 78e minute de la rencontre. Un suspens intenable pour tous ceux qui avaient misé sur une victoire de Lyon sur ParionsSport.

Du côté du défenseur Léo Dubois, on retrouvera alors un joueur impliqué qui réussira malgré tout à égaliser, en reprenant à bout portant un centre délivré par Houssem Aouar à la 72e.

Le monde du pari en ligne a tremblé jusqu’à la dernière minute de la rencontre, car, en fin de match, l’OL aurait bien pu prendre l’avantage. Memphis, alors qu’il était seul au deuxième poteau, ratait malheureusement une opportunité après un tir contré de Fekir à la 81e. Ce dernier puis Ferland Mendy manquaient ensuite encore le cadre à la 88e, écartant tout espoir de victoire.

Mais le Shakhtar aurait pu également enlever la mise dans les derniers instants. En effet, on assistera à une assez belle tentative de Taison qui passera de peu à côté des cages à la 89e et on tremblera sur le tir heurtant la barre d’Olarenwaju Kayode à la 90e.

Jusqu'à 100€ en cash offerts

Profitez de l'offre !