Les 10 héros du Tour de France 2018

100€ remboursés premier pari

Profitez de l'offre !

Le Tour de France vient de s’achever, avec une victoire du maillot jaune gallois Geraint Thomas dimanche 29 juillet 2018, sur les Champs-Élysées. Une occasion pour nous de faire le point sur ceux que nous considérons comme étant les dix héros du Tour de France 2018. Ce sont des sportifs qui, même s’ils ont été présents dans le peloton des rescapés ou déjà rentrés chez eux, sont cependant pour notre quotidien les dix personnages-clé de ce Tour de France 2018 qui s’est achevé dimanche sur les Champs-Élysées.

Julian Alaphilippe le chouchou du public

C’est le Français, Auvergnat, qui roule pour Quick-Step et qui portait le maillot à pois qui sera notre premier héros. Il a remporté deux étapes et le classement de la montagne. Il signe ici un bilan qui est en fait la copie conforme de celui de Warren Barguil. Mais malgré cette similitude, il aura fait preuve de caractéristiques un peu différentes cette fois en se montrant bien moins grimpeur et plutôt puncheur. Mais il aura cependant partagé avec Warren un point commun : celui de la popularité au sein de tous ceux qui ont suivis le Tour.

Romain Bardet le frustré

Romain Bardet est également un français, qui roulait pour AG2R La Mondiale, et qui a terminé 6e pour ce Tour. C’est un cycliste qui n’a pas caché sa frustration et qui symbolise l’échec de l’opposition à l’équipe Sky dans ce Tour. On a pu assister à un coureur qui a incontestablement vécu un Tour à contre-temps. Il n’aura en effet pas vraiment eu beaucoup de chance, avec des abandons de ses coéquipiers, mais aussi des crevaisons et quelques approximations tactiques. Malgré tout cela, il nous a prouvé dans cette compétition qu’il restait à un très haut niveau.

Egan Bernal le prometteur

Il est arrivé 15e, mais se retrouve considéré comme le grand espoir colombien du moment. Il faut dire qu’avec ses 21 ans, et alors qu’il a été recruté à l’intersaison par la plus riche équipe du monde, ce jeune cycliste a littéralement crevé l’écran et semble voir l’avenir lui être grand ouvert. C’est un cycliste qui présente un profil de pur grimpeur, mais à qui il reste à apprendre un rôle essentiel : celui de devenir leader.

Tom Dumoulin le challenger

Tom Dumoulin est arrivé en second au classement de ce Tour de France et courrait pour Sunweb.
On a affaire ici au vainqueur du Giro 2017, qui avait le bon profil pour gagner le Tour. Tom a toujours eu le caractère pour sortir favoris, et a souvent fait preuve d’optimisme et d’opiniâtreté. Mais il a également la forme physique, bien que cette fois, il se soit assez souvent retrouvé esseulé en montagne, faute de lieutenants.

Chris Froome, le référent

Courant pour Sky, Chris Froome est arrivé quant à lui 3e au classement général de ce Tour de France qui s’est achevé dimanche 29 juillet 2018. Il aura donc mis les pieds de nouveau sur un podium, signant ici son sixième de sa carrière, à défaut de remporter une victoire. On se retrouve ici face à un coureur-référent britannique qui représente assez bien sa génération. Un sportif autour duquel s’est en fait articulé la course, qui s’est cependant avérée très vite devenir plutôt une course d’obstacles.

Fernando Gaviria, le missile colombien

Fernando Gaviria, qui a roulé pour Quick-Step et qui a dû abandonner, mérite cependant sa place dans notre top 10 des héros du Tour de France 2018. C’est un sprinteur colombien qui a fait des débuts flamboyants dans ce Tour, avec deux étapes en quatre jours, avant de malheureusement s’effacer. Il sera alors, comme tant d’autres sprinteurs (Groenewegen, Kittel, Cavendish, Greipel), stoppé dans sa course dans les Alpes.

Vincenzo Nibali, l’italien courageux

Courant pour Bahrein et ayant également été contraint d’abandonner, Vincenzo Nibali est également l’un des symboles de cette édition. Il a fait preuve d’un extrême courage pour terminer son étape, faisant fis de la stupidité des gens, alors qu’il avait été jeté à terre dans l’Alpe d’Huez par la faute d’un spectateur, au milieu des fumigènes. Le Sicilien a terminé quand même sa course, à l’image de celle de Philippe Gilbert qui avait alors parcouru 60 km et deux cols franchis malgré une rotule cassée, ou à celle de la lanterne rouge Lawson Craddock qui avait continué son étape avec une omoplate fissurée. Un héros.

Primoz Roglic, le Slovène inconnu

Primoz Roglic est arrivé 4e en courant pour Lotto NL. On retrouve ici un cycliste qui a participé pour sa seconde fois seulement au Tour de France, alors qu’il était en fait un ancien sauteur à skis. Il s’est donc mêlé à la lutte pour le maillot jaune à la façon de Rigoberto Uran, 2e en 2017. Un Slovène qui reste cependant peu démonstratif et au potentiel donc encore un peu flou à ce jour.

Peter Sagan, l’homme vert

Ce n’est pas Hulk, mais de la couleur verte…Peter Sagan en a le maillot. Courant pour Bora, le maillot vert slovaque Peter Sagan était assuré au départ de la 21e et dernière étape du Tour de France, le 29 juillet 2018 à Houilles. Une présence qui aura pu être mise en danger suite à sa chute, à quatre jours de l’arrivée, qui a donc menacé le 6e maillot vert (record d’Erik Zabel égalé) qui lui était promis. Mais on peut assurément dire que pour la première fois, le champion du monde a terminé le Tour dans la souffrance.

Geraint Thomas, le triomphateur

Nous ne pouvions pas boucler ce top 10 des héros de ce Tour de France sans parler, bien évidemment, de celui qui l’a remporté dimanche : Geraint Thomas, l’anglais roulant pour Sky et maillot jaune. Promu leader de son équipe à 32 ans, le Gallois touche enfin à la consécration. Il n’aura fait preuve d’aucune faiblesse et n’aura subi aucune chute pendant sa compétition. Un tournoi qui se sera donc montré bien plus stable que ceux qu’il a déjà connus par le passé. Nous espérons que vous avez misé une petite pièce sur lui sur les sites de bookmakers comme PMU ou Winamax, et que vous avez donc remporté des gains grâce à vos pronostics.

Jusqu'à 200€ Offerts

Profitez de l'offre !