Golovkin promet de punir Alvarez mardi 15/09

Jusqu'à 100€ remboursés

Profitez de l'offre !

Ce sont les derniers gros titres de Boxe qui font la une de tous les médias spécialisés dans cette discipline ce mercredi matin : Golovkin promet de « punir » Alvarez. Une occasion unique de miser sur votre champion sur des sites de paris en ligne comme Winamax ou ParionsSport.

Gennady Golovkin contre-attaque

Le Kazakh Gennady Golovkin a donc promis hier, mardi 4 septembre 2018, de « punir » le Mexicain Saul Alvarez lors de leur prochaine rencontre. Ce sont des retrouvailles très attendues par des millions de fans de boxe, qui signe ici l’affrontement entre les deux meilleurs poids moyens de boxe en activité. Une affiche alléchante qui propose donc une rencontre fixée au 15 septembre, à Las Vegas dans le Nevada.
Golovkin déclarera lors d’une conférence de presse téléphonique et à cette occasion : « Je veux le punir pour toutes les mauvaises choses que lui et son équipe ont faites, je veux le réduire à néant. ».

Mais ces propos ne sont pas anodins et ne sont pas lancés ici par pur hasard ou gratuitement. Ils font en effet suite à une nouvelle et récente attaque du camp du mexicain Alvarez, avec son entraîneur Chepo Reynoso qui l’a en effet qualifié d’ « âne » ; estimant de son côté : « C’est un âne qui ne réfléchit pas, il ne pense pas, il ne fait qu’avancer en donnant des coups. ».

La bataille des mots avant la bataille des coups étant un incontournable passage, et histoire d’assurer le show de l’avant-match, Golovkin, champion WBC et WBA des moyens, avait été appelé à rebondir sur ces propos. Ce dernier regrettera alors simplement « le manque de classe » d’Alvarez et de son entourage. Une réponse brève, explicite et sans détour qui demandera cependant quelques précisions ensuite, estimant alors : « Je ne vais pas m’abaisser à me mettre à leur niveau, ils manquent de classe, d’éducation, d’intelligence. Cela montre une fois de plus comment ils se comportent, je n’ai jamais rien dit d’aussi insultant d’un adversaire. ».

Haine et passion sur le ring

Il faut bien avouer que les relations entre les deux camps ont toujours été complexes, voire même plutôt compliquées. Une animosité grandissante qui ne se sera pas estompée, bien loin de là, depuis l’annulation de leurs premières retrouvailles et alors qu’ils devaient s’affronter le 5 mai dernier. Un combat qui avait été très vite annulé, car le Mexicain avait subi deux contrôles antidopage déclarés comme positifs.

En attendant, et histoire de ne pas se refroidir à cause de l’annulation du combat, le Kazakh avait alors affronté Vanes Martirosyan à la même date. Il n’aura pas éprouvé alors une bien grande difficulté à stopper cet adversaire…En effet, le combat s’arrêtera en moins de deux reprises, histoire de porter son palmarès à 38 victoires, dont 34 avant la limite, pour un nul.

Du côté de Alvarez et ses 49 victoires, une défaite et deux nuls, il vient de purger fin août sa suspension de six mois. Il a donc repris l’entraînement pour préparer ce match-choc et son retour sur le ring, après près d’un an d’absence.

L’AIBA reforme la boxe amateur

Et puisque nous sommes aujourd’hui dans la boxe, c’est également une occasion de vous parler de l’autre actualité sur le domaine qui fait parler d’elle en cette rentrée 2018.
On apprend que l’AIBA va autoriser à présent les recours après défaite sur décision arbitrale.

Tom Virgets le directeur exécutif de l’instance de la Fédération internationale de boxe amateur (AIBA) a annoncé en effet dimanche qu’il va rétablir les recours contre les décisions arbitrales controversées. Une annonce étonnante, qui tombe au lendemain d’un nouveau scandale aux Jeux asiatiques de Jakarta.
Alors qu’ils avaient été retirés, les recours après décisions arbitrales controversées vont donc à présent être rétablis par la Fédération internationale de boxe amateur.

M. Virgets, à la tête de l’AIBA qui est un organisme qui doit assurer le fair play, explique : « Nous allons mettre en place une commission d’appel parce qu’il y aura toujours des décisions controversées, des arbitres fatigués… C’est comme dans tous les sports au jugement subjectif et nous allons faire en sorte que ce soit le cas.».

Une annonce pas si anodine

Il faut savoir en effet que ces déclarations interviennent tout juste après que deux entraîneurs nord-coréens ont été exclus des Jeux asiatiques samedi 1er septembre 2018. Ils avaient été expulsés de la compétition pour avoir refusé de quitter le ring et harangué les spectateurs. Une attitude impulsive pour contester le fait que leur athlète avait perdu son combat pour la médaille d’or contre une Chinoise sur une décision partagée des juges. Une situation plutôt tendue qui avait alors vu la police indonésienne devoir intervenir sur le ring pour escorter les deux coachs vers la sortie. On ne plaisante pas avec le règlement et leurs accréditations leur ont été aussitôt retirées. Sans compter que ces deux coachs risquent de fortes sanctions de l’AIBA qui, au travers de sa règle N.5 des règlements techniques, indique : « Aucune protestation n’est permise et les décisions des arbitres dans un combat sont définitives. ».

En tous cas, n’oubliez pas que vous pouvez parier sur des matches de boxe à tout moment sur des sites comme Bwin, que ce soit pour des affiches choc comme la prochaine rencontre entre Golovkin et Alvarez dont nous venons de vous parler ou pour d’autres rencontres pros et amateurs dans toutes les catégories. Il n’y a aucune limite de sports et de mises et vous pouvez donc gagner gros si vous misez juste.

Jusqu'à 50€ offerts

Profitez de l'offre !