Deuxième étoile sur le maillot de la France

Jusqu'à 100€ remboursés

Profitez de l'offre !

Elle est là, toute nouvelle et déjà brodée sur les maillots de l’équipe de France. Une France qui vient donc de remporter dignement sa seconde étoile, sous une pluie de buts, mais aussi sous une pluie torrentielle lors de la remise des prix.

Mais rien de bien grave et ce n’est pas une averse qui gâchera le plaisir de tout un pays et surtout des joueurs trempés qui n’auront cependant que d’yeux pour le trophée qui circulera de mains en main. La coupe du monde est à présent terminée et nous ne pouvons que vous donner rendez-vous dans quelques semaines pour le début de la coupe de Ligue 1. Mais en attendant, petit retour sur ce sacre attendu depuis 20 ans par tout un peuple.

Et de deux !

La France a fêté sa victoire cette nuit, et les réveils ont dû être corsés pour certains, surtout s’ils reprenaient ce matin le boulot. Mais l’événement à fêter est à la hauteur de toutes les envies et les convoitises puisque les Bleus viennent de remporter la deuxième Coupe du monde de son histoire et aura fallu attendre 20 ans pour revivre tout ce qu’on déjà vécut certaines personnes pour la seconde fois, et une grande partie des joueurs pour leur première fois. 20 longues années se sont écoulées depuis le premier et unique sacre de champion du monde en 1998…jusqu’à hier où on a pu enfin redécouvrir les joies de voir le capitaine de son équipe nationale soulever enfin cette coupe mythique.

Une coupe remportée par un pays qui aura largement mérité aujourd’hui sa place sur le toit du monde, nous offrant du grand spectacle et de nouvelles stars du ballon rond, des prodiges du foot, bref des joueurs qui remplieront encore nos cœurs dans les années à venir et qui nous procureront certainement de nouvelles belles sensations lors de la prochaine coupe d’Europe et le prochain mondial qui se déroulera en 2022 au Quatar.

Une France qui aura alors amplement mérité ce titre, dominant une Croatie dangereuse sur un score final de 4-2, au bout d’un duel insoutenable pour les deux camps. Cette finale a été incroyable dimanche 15 juillet 2018, à Moscou, et nous ne disons pas cela parce que c’était la France qui jouait…non il n’y a pas que ça. Nous avons assisté à un duel de deux grandes équipes qui méritaient amplement leur place sur le terrain ce jour de rencontre et qui se concluait légitimement, à 19h32 exactement, par le soulevé du trophée par le capitaine des Bleus Hugo Lloris. Une coupe du monde tant convoitée par ses coéquipiers, par son sélectionneur Didier Deschamps et surtout par tout le peuple français, un rêve accompli ; une deuxième étoile sur le maillot des Bleus.

Un trophée sous la pluie

Non cette pluie qui s’est effectivement imposée sur le podium pile-poil au moment de la remise des prix n’endossera pas le rôle de trouble-fête. Le trophée sera remis par le président de la Fifa Gianni Infantino sur le podium et restera bien fermement serré dans les mains des joueurs qui n’avaient pas l’intention une seule minute de la lâcher, que ce soit par inadvertance ou à cause de la pluie.

Et que dire de cette image des 3 chefs d’État, le Français Emmanuel Macron, le Russe Vladimir Poutine et la Croate Kolinda Grabar-Kitarovic,se retrouvant sous la pluie pour fêter cet avènement ?! Si ce n’est que le parapluie de Mr poutine soit venu bien plus tôt que ceux des deux autres représentants totalement trempés de la tête au pied.

Tous faisaient abstraction de ce mauvais temps, contre fortune bon cœur en partageant leur plaisir de voir leurs joueurs réciproques rester fier de leur parcours, que ce soit du côté des Français tout comme celui des seconds…les Croates.

Deux équipes qui se sont affrontées sur le terrain et qui verront leurs deux chefs d’État respectifs, Mr Macron et Me Grabar-Kitarovic, enfreindre légèrement le déroulement protocolaire de la remise de ce trophée en l’embrassant, comme portés par l’euphorie de cette fin de coupe du monde et juste avant de la voir disparaître entre les mains des joueurs.

Une nouvelle étoile pour la France

Si le parcours a été laborieux au début pour l’équipe de France qui se cherchait avant les quarts de finale, il faut bien avouer que la sélection française est montée en puissance pendant les phases de matches à élimination directe, et c’est tant mieux puisque cela leur a permis d’arriver jusque sur la 1re place du podium. Nous avons assisté à une finale qui risque bien de rester dans tous les esprits, mais si possible…pas pendant deux longues décennies !

On oubliera donc bien évidemment les scores étriqués comme celui de la dernière édition entre l’Allemagne et l’Argentine, qui se sera soldée par un tout petit 1-0 après les prolongations et on gardera en mémoire ce score bien plus imposant de 4-2. Un score qui sonne moins bien que 3-0 de 98, mais qui reste le témoin d’un duel épique et loin d’avoir ronronné pendant 90 minutes.

Et à ce sujet, il est intéressant de relever que ce Russie 2018 a été en fin de compte une assez belle référence, puisqu’il n’y avait jamais eu autant de buts dans une finale de Mondial depuis 1966. Date qui relate en fait cette rencontre entre l’Angleterre et la RFA, où la première avait gagné son titre sur un score de 4-2…après les prolongations.

Liberté, égalité, fraternité

Voilà ce qu’on pouvait ressentir toute la nuit dans les villes françaises, où des millions de supporters et de curieux venus les soutenir, sont descendus pour exprimer leur joie de se voir tous titrés champions du monde grâce aux Bleus et à Didier Deschamps.

Un peuple qui reflète assez bien ce qu’il s’est passé sur le terrain entre les joueurs, faisant preuve d’ambition, d’efficacité et de solidarité pour remporter enfin cette deuxième étoile attendue depuis 20 ans.

Une étoile qui sera gravée pour l’éternité dans le ciel des Bleus et surtout sur les maillots des joueurs.

Mais ne soyez surtout pas déçu de voir à présent ce bon moment de partage s’effacer avec le temps, dans les semaines qui suivent, car ce championnat terminé, laissera surtout sa place à une nouvelle compétition que nous couvrions également, pour le plus grand plaisir des parieurs qui misent sur Unibet ou Winamax : le Championnat de Ligue 1 à la fin de l’été…

Jusqu'à 200€ Offerts

Profitez de l'offre !