Fortes ambition en Europa League pour Anderlecht

Jusqu'à 100€ remboursés

Profitez de l'offre !

Ces deux équipes ont de fortes ambitions dans cette compétition.

Cela fait déjà plusieurs années que ces deux formations n’ont plus brillé en Coupe d’Europe. Si les Russes ont été victorieux en 2008, les Belges n’ont plus remporté cette compétition depuis 1983. Cela plus de 30 ans qu’ils n’ont plus été performants sur la scène Européenne.

Zénith Saint Pétersbourg

Comme le Zenit, le RSC Anderlecht est généralement qualifié pour la phase de poules de la Ligue des Champions. La saison passée, les Russes ont été 8è de finalistes de la Champion’s League suite à deux défaites devant le Benfica, alors que les Belges ont 8è de finaliste de l’Europa League.

Actualité en Europa League

Cette saison, le parcours est tout de même très intéressant en Europa League, car les Mauves n’ont enregistré qu’une seule défaite, c’était devant Saint Etienne (2-3), lors de l’ultime journée. Sinon, ils avaient quand même battu le FK Qabala (3-1) et les Allemands de Mayence (6-1).

Artem-Dzyuba

Pour le Zenit Saint Petersburg, la situation est identique, car dans leur groupe, les partenaires de Dzyuba (8 buts en Premier League) n’ont enregistré qu’une seule défaite, c’était lors de l’ultime journée sur la pelouse des Hollandais de l’AZ Alkmaar (2-3).

Parcours actuel

Attention, le RSC Anderlecht est plutôt sur une bonne dynamique puisque les Mauves viennent de recoller au leader de la Pro League, le FC Bruges, suite à leur succès à domicile devant un concurrent direct, Zulte Waregem (4-2).

Depuis sa défaite devant Saint Etienne, le RSC Anderlecht est invaincu, soit une série de 9 matchs sans la moindre défaite. En 2017, les Mauves n’ont pas trébuché une seule fois.
Cette saison, le RSC Anderlecht n’a trébuché que deux fois dans son enceinte depuis le revers face aux Russes du FK Rostov (0-2), lors du tour préliminaire de la Ligue des Champions, le 3 août 2016.

Tous les feux sont au vert pour les Belges, alors que les Russes vont devoir se remettre dans le bain après avoir stoppés pendant plusieurs mois. En effet, c’est la trêve hivernale depuis le 8 décembre 2016.

Le Zenit enchaîne donc des matchs amicaux depuis quelques semaines et les Russes ont connu quelques échecs, devant l’Eintracht Francfort (0-0), le Lokomotiv (0-0), Odd Grenland (1-1), le Sparta Prague (0-2) ou encore face à OB Odense (1-1).

Il sera donc peut-être difficile pour le Zenit Saint Petersburg de reprendre le fil. Il va falloir faire le dos rond pour les Russes, surtout que le mercato hivernal a été mouvementé avec les départs de Jovanovic à Bordeaux, de Witsel à Tianjin ou encore de Kerzhakov à Gazovik et avec les arrivées d’Ivanovic de Chelsea, Zuykov de Volgar, de Tsallagov de Krylya et de Yohan Mollo.

Alexander Kerzhakov

Du côté des Belges, il y a eu aussi de nombreux mouvements cet hiver puisque Thelin (Bordeaux), Vanden Borre (Montpellier), Trebel (Standard de Liège) et Ruben (La Corogne) ont rejoint le RSC Anderlecht, alors que Kabasele, Harbaoui, Roef, Lambrecht, Faes…ont été prêtés. De beaux renforts pour des Belges, ambitieux en Coupe d’Europe et dans le Championnat de Belgique.

Statistiques

Lukasz Teodorczyk

RSC Anderlecht :
– Meilleure attaque de la Pro League avec 56 buts marqués
– 4è meilleur défense de la Pro League avec 26 buts encaissés
– 17 buts en Pro League pour L. Teodorczyk
– L. Teodorczyk, meilleur buteur de la Pro League
– 9 buts en Pro League pour Y. Tielemans
– 16 buts marqués en 6 journées en Europa League

Giuliano

Zenit Saint Petersburg :
– Meilleure attaque de la Premier League Russe avec 33 buts marqués
– Troisième meilleure défense de la Premier League Russe avec 13 buts encaissés en 17 journées
– 8 buts en Premier League Russe pour Z. Dzyuba
– 7 buts en Premier League Russe pour Giuliano
– 17 buts marqués en 6 journées en Europa League

Dernières confrontations

Depuis le début des années 2010, ces deux équipes se sont affrontées à 4 reprises, deux fois en Ligue des Champions et deux fois en Europa League. Après 3 succès du Zenit Saint Petersburg, le RSC Anderlecht a stoppé l’hémorragie en s’imposant à domicile, 1 but à 0, le 6 novembre 2012 (LDC).

Compositions probables

Bram Nuytinck

RSC Anderlecht : F. Boeckx, I. Obradovic, B. Nuytinck, K. Mbodji, D. Appiah, L. Dendoncker, Y. Tielemans, S. Hanni, A. Chipciu, L. Teodorczyk, M. Bruno.
Remplaçants : A. Trebel, U. Spajic, O. Deschacht, Ruben, F. Acheampong, I. Thelin, N. Stanciu.

Igor Smolnikov

Zenit Saint Petersburg : Y. Lodygin, Neto, D. Criscito, I. Smolnikov, A. Anyukov, Giuliano, Javi Garcia, Mauricio, R. Mak, Y. Zhirkov, A. Dzyuba.
Remplaçants : A. Kokorin, A. Yusupov, O. Shatov, L. Dordevic, Y. Mollo, A. Lunev, I. Tsallagov, Hernani.

Pronostics

Dans ce duel entre le RSC Anderlecht et le Zenit Saint Petersburg, les sites de paris sportifs en ligne sont assez indécis, soit une cote de 2,60 pour les Belges contre 2,55 pour un succès des Russes.

Quel serait donc un pari un peu moins risqué pour cette belle affiche ? Si ces deux équipes se craignent, il serait peut-être judicieux de miser sur un score de parité à la pause, soit une cote de 2,65 pour un 0-0 ou une cote de 1,95 pour un simple nul.

Au niveau des buteurs, les cotes sont assez élevées et peut-être intéressante à tenter. Les deux hommes de ces équipes se nomment, L. Teodorczyk pour le RSC Anderlecht et A. Dzyuba pour le Zenit.

Un simple but de l’un de ces deux joueurs doublerait donc votre mise, mais si vous associez ce pari avec la victoire de leur équipe, les gains peuvent s’envoler assez rapidement. En effet, la victoire des Belges avec le but du Polonais est à 4,00, alors que la victoire des Russes avec le but de Dzyuba est à 4,50.

Autant dire que dans ce duel, les parieurs en ligne pourraient bien aller chercher une cote intéressante pour doubler, tripler ou même quadruplé leur mise. La pêche sera sûrement fructueuse en Belgique et plus précisément à Bruxelles.

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'offre !