Rabiot refuse d’être suppléant chez les Bleus

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'offre !

La nouvelle vient de tomber ce mercredi matin et tout le monde de la presse sportive est en ébullition. Le footballeur et milieu de terrain international du Paris-SG, Adrien Rabiot, refuse catégoriquement d’être suppléant en équipe de France et le fait savoir.

Alors qu’il est retenu dans la liste des onze suppléants en équipe de France pour la Coupe du monde 2018, Adrien Rabiot refuse de se voir titré de ce statut de réserviste selon les Le Parisien et L’Équipe. Afin de marquer son mécontentement et d’officialiser son refus, le principal intéressé a donc adressé un courrier aux dirigeants de la FFF (Fédération française de football). L’international parisien leur signifie par la présente son souhait de refuser sa place de suppléant pour la Coupe du monde en Russie. Encore une drôle d’affaire qui risque de faire voir rouge le sélectionneur Didier Deschamps qui risque de voir d’un mauvais œil l’action de ce jeune joueur de 23 ans qui, selon L’Equipe, « aurait décidé d’agir seul sans forcément tenir compte des recommandations de ses proches. Une décision mûrement réfléchie que le staff tricolore aurait tenté d’infléchir. ». Il s’agit donc d’une déclaration qui appuie donc une décision explicite de ne pas souhaiter que le sélectionneur le convoque en cas de besoin.

La liste des onze

Ayant 6 sélections à son compteur chez les Bleus, dont 4 comme titulaire, Adrien Rabiot n’a pas été retenu par le sélectionneur Didier Deschamps dans la liste des 23 joueurs convoqués pour le Mondial et annoncée la semaine dernière. Il se trouve cependant la liste des 11 suppléants et ne semble pas valider ce choix de figurer parmi ces 11 joueurs jokers qui sont appelés à remplacer un éventuel blessé dans la liste finale. Une liste finale que le sélectionneur doit communiquer à la Fédération internationale (Fifa) le 4 juin. Il faut savoir que jeudi 17 mai 2018, lors de l’annonce des joueurs retenus pour le Mondial du 14 juin au 15 juillet, Didier Deschamps avait été plutôt intransigeant et explicite sur l’absence de ce footballeur dans la liste des 23 : « Les performances d’Adrien en équipe de France ne sont pas du tout du même niveau qu’avec le PSG. ».

Une place qui ne convient pas à Adrien Rabiot

Outre ce refus d’Adrien Rabiot pour figurer dans cette liste de réserviste, il estime également ne pas être à sa meilleure place dans le rôle d’une sentinelle devant la défense. C’est en effet le poste qu’il aurait pu occuper à la Coupe du monde, étant donné qu’il était prévu en remplaçant de Ngolo Kanté. Des doléances et surtout des caprices qui n’ont pas vraiment joué en sa faveur auprès de Didier Deschamps qui a préféré quant à lui retenir le joueur du FC Séville Steven N’Zonzi.

Mais s’il fait partie des membres figurants parmi les onze suppléants retenus, Rabiot n’a cependant pas été appelé au rassemblement des Français à Clairefontaine à partir de mardi. Il doit cependant, à l’image de ses camarades de jeu, s’entretenir physiquement jusqu’à ce que le sélectionneur communique à la FIFA le 4 juin sa liste finale.

Mais ce dernier caprice sera certainement l’assurance pour lui de ne pas disputer le Mondial en Russie. En claquant en effet la porte de l’équipe de France de cette manière, il s’est assuré très certainement la colère du sélectionneur, même si tout n’est pas encore joué, si on en juge par des exemples récents du passé qui ont montré que les réservistes ont cependant leur chance. En 2014, on avait pu assister à la participation au mondial de Ruffier, Schneiderlin et Cabella, qui étaient sur cette fameuse liste, suite à un rappel de Deschamps pour remédier aux blessures de Mandanda, Grenier et Ribéry. Sans compter que, plus proche lors de l’Euro 2016, le même Schneiderlin, ainsi que Samuel Umtiti et Adil Rami avaient profité quant à eux des forfaits de Diarra, Varane et Mathieu. La suite de ce feuilleton très certainement le 4 juin 2018…

Le mondial probablement suivi par 6 Français sur 10

Si on ne sait pas si Rabiot suivra et supportera les Bleus après ce virevoltement, on sait par contre que 6 Français sur 10 comptent suivre le Mondial 2018. Une bonne nouvelle pour les sites de paris sportifs en ligne qui devraient voir augmenter en cette période le nombre de parieurs en ligne.
Une très grosse majorité de citoyens français serait intéressée par la prochaine Coupe du monde en Russie selon une étude publiée ce mardi 22 mai.

Ce sont donc environ six Français sur dix qui comptent suivre la prochaine Coupe du monde. Mais pour se faire, la télévision restera en fait le média privilégié de ces spectateurs, histoire de suivre les matches confortablement. Mais si nous allons plus loin dans le détail, nous savons que, d’après cette étude rendue publique et orchestrée par le groupe Dentsu Aegis Network, ce sont en fait les 15-34 ans, à 65 %, qui sont les plus intéressés par l’événement. Toujours selon cette étude, réalisée en ligne auprès de 3.335 personnes âgées de 15 ans et plus, la quasi-totalité (98%) de ceux qui comptent suivre le Mondial regardera les matches en direct à la télévision. Il faut savoir également qu’un peu moins de la moitié d’entre eux, soit 42 %, utiliseront quant à eux Internet, que ce soit en direct ou en différé, pour supporter leur équipe et suivre la compétition. Enfin, 31% des personnes regarderont les matches sur leur mobile. Un chiffre qui n’est pas à négliger puisqu’il représente une proportion de spectateurs en légère hausse de +3 points par rapport à l’Euro 2016.

Jusqu'à 100€ remboursés

Profitez de l'offre !