Les Bleus perdent face au Canada au mondial de basket

Jusqu'à 100€ remboursés

Profitez de l'offre !

Nous vous proposons aujourd’hui de vous arrêter autour du Mondial de basket, qui suscite un intérêt certain auprès des parieurs en ligne sur des sites comme PMU Sport. L’équipe féminine de France vient d’essuyer un lourd revers qui complique pour le coup la mission podium que s’étaient fixées les Bleues. On est loin de ce que l’on avait pu voir lorsque Marine Johannes et les Françaises étaient devenues victorieuses du Canada aux JO de Rio, le 16 août 2016. Une sélection qui n’a malheureusement pas réédité cet exploit lors de ce nouveau Mondial de basket.

Une mission podium qui se complique

L’équipe n’avait pas manqué de montrer son ambition de vouloir aller jusqu’au titre. Elle avait lâché comme ambition la mission de figurer sur le podium. Une mission qui se complique légèrement depuis le match de hier, mardi 25 septembre 2018, qui verra alors les filles s’incliner contre le Canada sur un score de 71-60. Un petit écart dans le score, mais grand en conséquence pour la suite de la compétition puisque les basketteuses françaises vont devoir à présent passer par un barrage périlleux contre la Turquie. Autre ombre au tableau : elles se retrouvent en plus dans la moitié de tableau des invincibles Américaines au Championnat du monde à Tenerife en Espagne. Double coup dur pour ce milieu de semaine pour les Françaises.

Il faut dire que, côté basket, la France n’est pas la plus prestigieuse. Elle n’est plus montée sur un podium mondial en fait depuis 1953, alors qu’elle avait remporté du bronze pour la première édition. Un passif qui ne pardonne pas et qui nous prouve donc aujourd’hui encore que les droits à l’erreur n’existent désormais plus vraiment pour rééditer un exploit similaire aujourd’hui. Et cela passe donc par une session de rattrapage cet après-midi même, contre la Turquie, à 18h30, 17h30 heure locale.

La France doit rebondir

Si la France reprend le dessus et encaisse ici une victoire aujourd’hui, alors elle affrontera vendredi 28 septembre, la Belgique. Un pays dont il faut se méfier, car il a terminé troisième du dernier Euro-2017. Ce sera donc une très belle affiche pour une place dans le dernier carré, où les Américaines sont bien évidemment attendues sur sa route. L’ailière Sarah Michel commentera alors après la rencontre et défaite face au Canada : « C’est dommage pour nous parce que l’on n’assure pas la première place, mais la compétition n’est pas terminée. Si on veut aller au bout, il va falloir rebondir. ».

Les cotes s’enflamment autour des paris sur Winamax au sujet de cette équipe qui se positionne en ce moment en deuxième place de leur groupe. Mais on a pu constater hier que les Françaises n’ont pas su profiter pleinement d’une excellente entame de match contre les Canadiennes. Des Bleues qui se sont alors montrées intraitables en défense, dès le départ du match et qui ont pris la rencontre par le bon bout. En effet, les filles de Valérie Garnier se permettront même d’infliger un 25-12 à leurs adversaires dans le premier quart-temps. Sarah Michel expliquera alors : « Parfois on démarre bien le match et on le finit mal, parfois on commence mal et on finit bien. Il faut jouer sur quatre quart-temps. Il va falloir se remobiliser et surtout jouer sur quarante minutes. ».

Une seconde mi-temps moins bénéfique

En effet, la situation a sensiblement commencé à se gâter au milieu du deuxième quart-temps. On assistera alors à une défense canadienne qui prendra progressivement le dessus sur les attaques françaises. Même si les Bleues ont profité d’une épatante et efficace Olivia Epoupa dans le rôle de meneuse, il faut bien avouer que cela ne sera pas suffisant pour leur permettre de trouver des solutions en attaque, histoire de maintenir le rythme des dix premières minutes.

En ce qui concerne l’arrière Marine Johannes, cette dernière a finalement été moins en vue qu’à son habitude ce mardi soir. Elle ne marquera en effet que 7 points et perdra deux balles. Des imperfections qui obligeront les Bleues à voir alors progressivement leur avance fondre comme neige au soleil. Elles ne parviendront plus à monter, histoire de se retrouver à l’entame des dix dernières minutes avec seulement un tout petit point d’avance.

Une impression de déjà-vu

On avait bel et bien l’impression hier soir d’assister à un copier-coller de la rencontre de dimanche 23 septembre alors que l’équipe rencontrait la Grèce. En effet, les Françaises verront en fin de compte leurs adversaires prendre les commandes avec cinq points d’avance à quatre minutes de la fin de la rencontre. Elles enchaîneront ensuite avec 8 points à moins de quatre minutes du coup de sifflet final.

Valérie Garnier regrettera même en déclarant : « On n’a pas fait une bonne seconde mi-temps parce que l’on a oublié nos objectifs de la première : le repli, le rebond et éviter les balles perdues. Sur ces trois aspects, on prend 48 points dans le match. ».

On assistera ensuite à une révolte, une nouvelle fois amorcée par Epoupa et Sandrine Gruda, qui ne suffira pas cependant pour reprendre le match en main. Et la fin du match ressemblera alors à un calvaire, avec des possessions de balle allant au-delà des 24 secondes. Sans compter que du côté canadien, le réveil de Kia Nurse fera très mal aux Bleues. Jusque-là bien muselée, elle aura été ensuite plus que bénéfique dans les cinq dernières minutes, histoire d’assurer un large succès avec +11 points.

Un coup dur pour les Françaises qui ne pourront pas bénéficier d’un jour de récupération en plus. Un jour qui leur aurait permis d’avoir pour une fois la première place du groupe. On imagine très bien qu’après ce parcours plutôt chaotique, ce repos n’aurait finalement pas été de trop…Mais si vous pariez en ligne sur des sites comme NetBet, il nous paraît important de vous conseiller de prendre en compte la conclusion de Garnier qui déclare : « On ne perd pas de vue notre objectif, on va seulement y aller par un autre chemin. C’est ce que je vais dire aux filles. ». Êtes-vous prêt à miser sur la bonne équipe ?!

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'offre !