Le PSG concède à Lyon sa 1ère défaite de la saison en L1

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'offre !

Petit point sur la Ligue 1 pour ce début de semaine et plus particulièrement du côté de Lyon, avec un PSG qui retombe sur Terre après sa défaite à Décines-Charpieu. Et on peut dire que cela faisait longtemps que l’on avait plus vu l’attaquant du PSG, Kylian Mbappé, faire la grimace après un match. Il aura suffi de cette dernière rencontre dominicale pour voir son club subir sa première défaite en Ligue 1, le 3 février 2019 à Décines-Charpieu, près de Lyon.

Le PSG chute devant l’OL dimanche

C’est un fait plutôt marquant et assez anodin cette fois, qui peut donc faire la une de notre portail sportif ce lundi 4 février 2019. Le Paris SG vient en effet de concéder dimanche, à Lyon, sa première défaite de la saison en Ligue 1 (2-1). Mais ce n’est pas que son invincibilité qui est remise en cause ce jour et suite à cette défaite, mais carrément son intégrité, car il a fortement perdu de sa superbe. Une rencontre qui se sera soldée par un échec, sans Neymar et surtout à moins de dix jours du choc de la Ligue des champions contre Manchester United. Les sites de paris comme ParionsSport commencent déjà à s’enflammer du côté des cotes des équipes et des pronostics pour cette future affiche redoutable.

On peut assurément dire ici que le « grand défi » souhaité par l’entraîneur Thomas Tuchel s’est finalement retourné contre lui, car le PSG est reparti de la banlieue lyonnaise avec une troisième défaite en quatre saisons. Mais elle embarquera avec elle beaucoup de doutes en bonus, juste avant de combattre pour le 8e de finale aller de C1.

Thomas Tuchel ne s’inquiète pas

Si d’un côté on a pu voir le gardien, Anthony Lopes, jubiler à l’issue de la victoire de son équipe contre le PSG, le 3 février 2019 à Décines-Charpieu, près de Lyon, on imagine très bien que du côté du PSG, qui reste cependant intouchable au classement, le moral n’était pas au beau fixe en cette fin de week-end surprenante. Le club parisien possède 10 points d’avance sur Lille, son dauphin, et se dirige malgré tout et tranquillement vers un 8e titre national, à savoir un de plus que l’OL. Mais il faut bien avouer que d’un autre côté, sa prestation d’hier soir laisse augurer un nouveau printemps européen qui s’annonce plutôt difficile, et le problème se trouve effectivement bien là.

De son côté, l’entraîneur de Man.U, Ole Gunnar Solskjaer, était bel et bien présent dans les tribunes pour jauger son futur adversaire. Il n’a donc absolument rien raté de la première défaite en championnat du PSG après les 23 journées. Il sait tout de ses failles, et de son 4-4-2 un peu branlant qui reste cependant nécessaire en l’absence de Neymar et Marco Verratti qui sont tous les deux blessés et qui ont, il faut bien l’admettre, encore beaucoup manqué hier sur le terrain.

D’ailleurs et à cette occasion, Tuchel lâchera : « On n’a pas de deuxième Neymar, on n’a pas de deuxième Verratti. Je ne suis pas satisfait avec notre précision, mais j’ai toutefois aimé la seconde période. Je ne suis pas inquiet. ». Mais il devra se réjouir cependant du retour à l’entraînement prévu ce lundi de son milieu défensif italien, qui revient après une entorse à une cheville.

Paris a manqué d’assurance en défense

En effet, on peut facilement remarquer que Paris a tout simplement manqué d’assurance en défense, surtout du côté droit. Une position où Memphis Depay a donné le tournis à Thilo Kehrer. Mais il y avait également des lacunes à gauche, où Bertrand Traoré a souvent pris le meilleur sur Juan Bernat. Il faut donc bien avouer que la défaite aurait pris en fin de compte des airs d’humiliation sans la présence d’un grand Alphonse Areola dans les cages.

De retour dimanche comme titulaire en Ligue 1 et après trois semaines d’intérim de Gianluigi Buffon, le gardien a effectivement multiplié les arrêts décisifs (17e, 23e, 31e, 39e, 85e), et prouvé à son sélectionneur ainsi qu’au monde du foot et des paris sportifs en ligne qu’il pouvait largement postuler pour la Ligue des champions. Sa seule erreur aura été cependant de rater sa sortie en offrant le but de l’égalisation à Moussa Dembélé. Ce dernier marquera de la tête à la tombée d’un centre de Léo Dubois (33e, 1-1). Une action qui sera alors vraiment cruelle pour lui, mais terriblement logique dans l’ensemble. En effet, fort de constater que le PSG se contentait d’attendre et de jouer en contre, sans jamais vraiment proposer quoi que ce soit depuis son ouverture du score rapide.

Si vous supportez telle ou telle équipe, que ce soit en championnat de Ligue 1 ou le PSG prochainement en Ligue des Champions, nous ne pouvons que vous conseiller de surveiller les cotes sur les sites de bookmakers que nous vous invitons à découvrir chaque jour sur notre portail, comme Bwin, et de miser en votre âme et conscience sur la meilleure équipe selon vous. N’oubliez pas de profiter également des nombreux bonus à l’inscription que vous proposent tous ces sites dont nous publions les tests complets sur notre site informatif sportif.

Jusqu'à 100€ remboursés

Profitez de l'offre !