Dominic Thiem sacré à Indian Wells en renversant Federer

Jusqu'à 200€ Offerts

Profitez de l'offre !

Nous sommes tous heureux de vous apprendre aujourd’hui qu’un nouvel événement fait la une de cette belle semaine qui s’annonce radieuse pour Dominic Thiem qui vient, ce week-end, de rentrer réellement dans la cour des grands en remportant le tournoi de l’Indian Wells. Et il le fera avec classe et surtout en éliminant un certain Federer, au grand damne de très nombreux parieurs en ligne qui avaient certainement misés sur une autre fin de match sur des sites comme PMU Sport.

Thiem dans la cour des grands

Ce dimanche a été plutôt productif dans le domaine du tennis puisque nous avons pu assister à une remarquable victoire de l’Autrichien Dominic Thiem. Ce jeune homme, âgé d’à peine 25 ans, vient de décrocher le titre le plus important de sa carrière hier, dimanche 17 mars 2019, à Indian Wells. Et il le fera en renversant tout simplement la légende suisse Roger Federer. Ce sera donc au bout de la troisième tentative qu’il y parviendra. Une troisième tentative qui aura donc été la bonne pour Thiem, juste après ses revers à Madrid en 2017 et 2018.

Le sportif s’offre depuis hier son premier Masters 1000, une catégorie de tournois très convoitée qui reste à ce jour la plus importante hors Grand Chelem. Mais il faut bien avouer cependant que l’Autrichien, forcené de l’entraînement et jeune spécialiste de terre battue, revient pourtant de bien loin ; débarquant à Indian Wells en plein doute. Sans compter qu’il sera à court de forme après des défaites d’entrée à Doha et Rio, et une élimination dès le 2e tour à l’Open d’Australie.

Celui qui partage actuellement la vie de la Française Kristina Mladenovic expliquera : « C’est assez irréel, ce qu’il s’est passé lors des dix derniers jours. Quand je suis arrivé, je n’étais pas du tout en forme, rien ne fonctionnait ». Mais, fort de constater que son parcours jusqu’à la finale lui a permis cependant de largement reprendre confiance, pour le plus grand plaisir de ceux qui ont cru en lui sur Bwin. Un parcours qui lui permettra en effet de ne pas avoir à affronter un seul joueur du top 10 mondial. Très chanceux, il bénéficiera même en quarts de finale du forfait du Français Gaël Monfils, blessé à un tendon d’Achille. Mais loin de nous l’idée de parler d’opportunisme ici ou de dénigrer cette victoire méritée.

Un jeune sportif bien encadré

Il faut dire que son seul test de la semaine, il le passera en fait en demi-finales. Il parviendra alors à résister au barrage d’aces du Canadien Milos Raonic, classé 14e, pour s’imposer finalement 7-6 (7/3), 6-7 (3/7), 6-4.

Mais on sait également que les conseils du Chilien Nicola Massu, ancien N.9 mondial, qui l’accompagne pour quelques semaines, ont aussi vraiment contribué à le relancer dans la compétition. Il expliquera d’ailleurs à cette occasion : « C’est quelqu’un qui apporte beaucoup de motivation avant les matches et beaucoup d’intensité à l’entraînement. ».

Le duel Thiem-Federer

On a pu également constater que son duel contre Federer, en finale de dimanche, avait pourtant assez mal commencé étant donné que le maestro suisse se montrait dès le début en état de grâce, empochant la première manche en tout juste 35 minutes. Thiem dévoilera alors par la suite : « Son niveau de jeu était alors surréaliste ». Mais ce sera dans le deuxième set, et principalement au moment où Federer, 37 ans, se déréglera que Thiem en profitera pour égaliser à une manche partout.

À la surprise générale, le troisième set a bousculé en faveur de l’Autrichien. En effet, lors du onzième jeu, il contrera alors deux amorties successives avec deux coups gagnants qui feront plier Federer ; ancien numéro 1 mondial qui observera alors : « Il est resté calme malgré la pression, il est très rapide, ça on le sait tous, mais là où il a fait la différence, c’est qu’il a pris la bonne décision à chaque fois sur ces deux coups ». Mené 6-5, avec le service de Thiem à suivre, Federer a concédé alors sa deuxième défaite de la saison. Ce sera après un peu plus de deux heures de jeu et tout juste deux semaines après son 100e titre à Dubaï. Un Federer qui n’a cependant pas semblé accuser le coup trop longtemps, même s’il s’est incliné pour la deuxième année consécutive en finale à Indian Wells et qu’il va reculer de la 4e à la 5e place mondiale suite à cette défaite de dimanche.

Il restera malgré tout lucide et analysera la situation en expliquant : « Je ne suis pas trop déçu, car c’est lui qui a gagné cette finale, ce n’est pas moi qui l’ai perdu. J’ai été dans cette position tant de fois que je digère les défaites plus facilement. L’année commence plutôt bien, j’ai fait des très bons matches et j’espère continuer sur cette lancée à Miami. ».

Jusqu'à 100€ en cash offerts

Profitez de l'offre !